La prière du cœur


S’aider du Nom divin

La prière ressemble souvent à un parcours d’obstacle
entre pensées, émotions et distractions diverses.
L’esprit humain, grand infidèle, se sauve dès qu’il peut.
La récitation du Nom divin peut réellement aider
à se poser dans le présent, là ou Dieu se tient.

La Prière du cœur

L’expression « Prière du cœur » fait référence à la pratique ancestrale décrite dans les Récits d’un pèlerin Russe. Il s’agit de la récitation d’une phrase qui rythme la prière, voire la journée, en nous reliant en permanence à la Présence de Dieu en nous.

Cette phrase ainsi récitée, « ruminée » peut prendre plusieurs formes :

  • Dieu, mon Dieu, je te cherche dès l’aube
  • Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit
  • Jésus, fils du Dieu vivant, prends pitié de nous
  • Jésus, fils du Dieu sauveur, aie pitié de moi
  • Jésus, prends soin de moi…

Cette pratique est vraisemblablement aussi ancienne que le christianisme. Elle peut faire penser à la récitation bouddhiste des Mantras. En réalité, il y a ici une différence de taille : Dieu. La prière du cœur nous met en Présence d’un Autre, quelqu’Un qui n’est pas nous.

On ne se retrouve pas planté dans l’instant présent avec nos seules forces pour le traverser. On ne vit plus seul mais accompagné d’une Présence que l’on va, au fil du temps, découvrir comme extrêmement silencieuse – ce qui n’est pas toujours facile à vivre (quoique) – , et surtout infiniment respectueuse et bienveillante.

Une Présence aimante.
Aimante comme un aimant, car cette Présence est attirante, voire fascinante.
Aimante comme ami, amitié, amour.

L’avantage de l’amour, c’est qu’il est destiné à être réciproque. Dieu vient en ami et sollicite notre amitié : « Je ne vous appelle plus serviteurs mais amis » disait Jésus lors de son dernier repas. Les mystiques Rhénans, dont faisait partie Maître Eckhart, aimaient à s’appeler les amis de Dieu. Waooo !

La récitation du Nom

Dans l’excellent Petit traité de la liberté intérieure, le dominicain Jean-Marie Gueullette propose d’adopter un Nom et de s’en servir à volonté pour ancrer notre prière dans le présent. Peut-être plus facile à utiliser que la longue phrase du Pélerin Russe, la récitation du Nom rythme le temps présent et nous rend disponibles à la Présence du Tout-Autre.

Ce Nom peut prendre plusieurs formes. Il y a cependant des formes à respecter : il s’agit d’un vrai Nom et pas d’une idée ou d’une vertu (amour, liberté…). Ici, on parle à quelqu’Un, pas à une valeur, fut-elle laïque, républicaine et fraternelle. Une fois choisi le Nom qui vous va bien, conservez-le. Ne le changez pas à tout bout de champ. Il faut installer un peu de stabilité dans notre silence, pas un jeu de chaises musicales.

Quelques Nom possibles :

  • Dieu
  • Jésus
  • Esprit-Saint
  • Père
  • Notre Père
  • Abba
  • Seigneur…

La prière du Nom divin nous aide à nous ancrer dans le présent, là où Dieu se tient.


En pratique

Balayage du corps et récitation du Nom

Voici une méditation inspirée de ce que l'on appelle le body-scan : on passe soigneusement en revue les différentes parties du corps, en utilisant son attention, sa conscience comme le fin faisceau d'une lampe qui se déplace d'une zone corporelle à l'autre.

Rythmez cette visite guidée par la récitation du Nom ou la Prière du cœur. Promenez-vous ainsi dans votre propre corps comme dans votre propre jardin d'Eden : en tenant la main de Dieu.

 

Les participants à la formation en groupe Vivre la Paix du Christ expérimentent une méditation analogue mais plus longue. Libre à vous de déployer dans le temps la méditation de cette page. N'hésitez pas à l'utiliser en cas d'insomnie, elle est très efficace pour retrouver le sommeil sans perdre son calme… ou, plutôt, pour retrouver le calme afin que revienne le sommeil !

 

La prière devient un havre de paix où Dieu se tient.


Cet article vous a-t-il aidé ? Souhaitez-vous y ajouter un élément ou partager votre expérience ?
N'hésitez pas à le commenter ci-dessous et à le recommander à des personnes que ce sujet pourrait intéresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *